enchant.js - intro

Rédigé par Fred - - Aucun commentaire

Je cherchais un framework javascript pour faire quelques mini-jeux 2D. La liste étant plutôt longue, j’en ai pris un un peu au hasard. J’avais besoin de quelque chose de léger et super basique. Je me suis tourné vers enchant.js. Je me suis rendu compte qu’il semble malheureusement être laissé à l’abandon depuis à peu près un an (si on s’en réfère au site et à github), mais comme le but n’est pas de développer des jeux très complexes avec webGL etc., mais plus de se (re)faire la main avec javascript, c’est bien suffisant.

Lire la suite de enchant.js - intro

Le démarrage d’Emacs

Rédigé par Fred - - Aucun commentaire

Introduction

Il y a quelques temps de cela (je viens de me rendre compte que cela fait plus de 10 ans déjà…), je commençais à utiliser Emacs. Et, comme beaucoup je suppose, pour configurer, je copiais/collais des bouts de code dans mon .emacs sans chercher à comprendre ce que ça faisait (comment ça c’est encore le cas ‽). Typiquement, j’avais plein de :

(autoload 'php-mode "php-mode" "Major mode for editing php code." t)
(add-to-list 'auto-mode-alist '("\\.php$" . php-mode))

plutôt obscurs.

Et au fil du temps, les lignes s’accumulaient, et Emacs n’était plus aussi rapide à charger.

Je me suis alors intéressé à comment le rendre plus rapide au démarrage. Bien que je me sois rendu compte que la meilleure solution pour moi serait d’utiliser emacsclient1, j’ai d’abord fait du nettoyage, en utilisant le plus possible customize et en regroupant ça dans un seul fichier avec :

(setq custom-file "~/.emacs.d/config/custom.el") (load custom-file)

Puis j’ai supprimé tout ce dont je ne me servais en fait pas, et je me suis penché sur ce qu’il se passe au démarrage d’Emacs, pour savoir si je ne lui faisais pas faire des choses inutiles. Et, avec les différentes versions d’Emacs certainement, j’ai bien vu que la plupart de ces lignes étaient (devenues ?) inutiles.

tl;dr

Que fait autoload ? Qu’y a-t-il dans auto-mode-alist ? Le bout de code précédent pour avoir le mode python est-il nécessaire ? suffisant ? Peut-on faire autrement ? C’est à ça que je vais m’intéresser par la suite. Pour cela, je me suis penché dans le code et le manuel d’Emacs et je vous partage ce que j’en ai retenu et laisse des informations pas forcément pertinentes, mais fortement en relation et toujours instructives.

Lire la suite de Le démarrage d’Emacs

Fil RSS des articles de cette catégorie